Giverny Museum of impressionisms | Tariffs and access

Posted in Museum of impressionisms Giverny

Giverny Museum of impressionisms  | Tariffs and access
M.D.I.G.
99 rue Claude Monet
27620 Giverny
Tél : 00 33 (0)2 32 51 94 65
Fax : 00 33 (0)2 32 51 94 67
Email
Site Internet

Jours et horaires d’ouverture

29 mars au 02 novembre 2015
Tous les jours de 10h à 18h (dernière admission 17h30)
Ouvert tous les jours fériés
Gratuit le 1er dimanche du mois
Musée accessible aux personnes à mobilité réduite
Galeries fermées du 20 au 30 juillet 2015 (sauf Autour de Claude Monet)

 

TARIFS 2015

Billet seul

Individuel
- 7 € Adulte
- 4,50 € Enfant 12 – 18 ans / étudiant
- 3 € Enfant de 7 à 11 ans
- 3 € Personne avec handicap
- Gratuit Enfant moins de 7 ans
- 3€ Audioguide

Billet couplé

Musée des impressionnismes + Maison et Jardins Claude Monet
Individuel
- 16,50 € Adulte
- 10 € Enfant 12 – 18 ans / étudiants
- 8,50 € Enfant de 7 – 11 ans
- 7 € Personne avec handicap
- Gratuit Enfant – 7 ans

Billet couplé

Musée des impressionnismes + Musée de Vernon
Individuel
- 9 € Adulte
- 6,50 € Étudiant + 26 ans
- Gratuit Enfant – 7 ans

 

ACCÉS

Par la route, le musée est situé à moins d’une heure de Paris par l’A13 en direction de Vernon puis Giverny.
Par le train, Gare Paris/Saint-Lazare direction Rouen, descendre à Vernon.
Autobus, taxis ou location de bicyclettes à la gare.

 


 

Le projet TERRA : entretien avec Philippe Robert (architecte)

L’idée du musée est venu de Daniel J.Terra, un industriel américain qui a constitué une très riche collection, dans laquelle se trouvent de nombreux tableaux impressionnistes peints à Giverny. Ayant fait l’acquisition d’une maison et d’un terrain à Giverny, le milliardaire a décidé avec sa femme d’ouvrir un musée dans le village et d’y rapatrier des tableaux peints par des artistes américains, afin qu’ils se retrouvent dans leur lieu d’origine, leur ambiance et leur lumière.
Le terrain était situé dans un paysage particulièrement sensible, au pied des collines de Giverny et à proximité du jardin de Claude Monet. A l’une des réunions du conseil municipal, j’ai crayonné un petit schéma, un concept qui consistait à inscrire le bâtiment dans la pente naturelle du terrain. L’idée d’associer jardins, lumières et tableaux a plu à Daniel Terra qui m’a confié l’étude et la réalisation.

L’inscription dans la nature.
Le concept d’une construction en terrasses plantées était issu d’une observation du site de Giverny, village constitué essentiellement de jardins et de vues. J’ai donc développé mon idée ( un concept de construction semi-enterrée sous des terrasses permettant d’obtenir un volume émergeant moins important qu’une construction traditionnelle) avec la paysagiste Florence Robert.
Effectivement , on voit peu le Musée d’Art Américain de l’extérieur, mais une fois à l’intérieurdu bâtiment, il y a, je crois, une richesse qui s’exprime par des différences de niveaux et de hauteurs. J’ai joué à la fois sur les degrés au sol et en plafond, et sur le jeu de la lumière.

Les Toitures Végétales
L’ensemble se trouve construit sous des terrasses plantées. Elles sont composées d’une dalle en béton avec, bien sûr, isolation thermique et étanchéité, et bénéficient de 60 cm de terre végétale sur toute leur superficie, ce qui donne la possibilté de planter dans de bonnes conditions et d’augmenter considérablement l’inertie thermique. L’utilisation d’un tel procédé a des avantages considérables qui permettent d’une part des économies de consommation d’énergie, d’autre part de protéger les tableaux de différences rapides de températures, puisque grâce à l’inertie thermique la température met très longtemps à changer.

La toiture végétale, très répandue en Europe du Nord, en vogue aux Etats Unis et au Japon, a toujours existé dans certains pays comme le Danemark ou la Norvège. Elle est aussi redécouverte dans l’architecture comtemporaine en France où les préoccupations écologiques et le concept de développement durable se sont largement affirmés pendant cette dernière décennie. Arme de choix dans la lutte contre la pollution de l’air, lma canicule estivale, les inondation set les crues, le système ne pose vraiment aucun problème, ni de vieillissement ni de pathologie du bâtiment.

Maîtres d’ouvrage : Tera Museum of American Art
Maître d’oeuvre : Reichen & Robert, architectes assistés de Catherine Fournier et de Catherine Proux
Paysagistes : Florence Robert, M.Rudkin
Eclairagiste : Light Cibles
Surface : 2 860 m2
Date de réalisation : 1992