Council magazine of Giverny | 2008-2009

Posted in Council Magazine

Council magazine of Giverny | 2008-2009

EDITO

En ce début d’année, permettez-moi de vous renouveler mes vœux de bonne et heureuse année, souhaitant que 2009 vous apporte bonheur, santé et prospérité.

Comme vous le savez, notre campagne électorale fut longue et fertile en émotions. Maintenant, toutes tendances confondues, l’équipe municipale fonctionne, les adjoints, les délégués, les commissions, tout est en place pour que la vie givernoise soit riche de décisions et de réalisations. L’an 2009 verra donc le premier budget établi par cette équipe municipale, le premier objectif est de garder le cap qui a fait de notre village une commune à la gestion saine ; depuis 1998, nous n’avons pas fait évoluer nos 3 taxes, je me suis engagé à tout faire pour maintenir notre fiscalité à ce niveau, tout en équipant le village et en développant des services accrus. Ce ne sera pas une tâche facile.

Nous poursuivons la restauration de notre église, les façades nord et sud seront réhabilitées dans les mêmes conditions que la toiture et la façade ouest, avec des entreprises de qualité. La 4eme tranche d’effacement des réseaux, électrique, de télécommunication et d’éclairage public, est inscrite aux travaux du SIEGE et couvrira le chemin du Roy, la rue de Falaise et le chemin des Marais.

Quant à l’assainissement, ce sera la troisième et dernière tranche de travaux sur le réseau d’exploitation des eaux usées . Cette opération, après les études de terrains et les accords entre propriétaires sur le tracé définitif, devrait pouvoir démarrer au cours du 4eme trimestre 2009 à la fin de la saison touristique. Enfin, un autre très gros chantier : la rue Claude Monet et les rues des Chandeliers, du Chêne, des Grands Jardins, du Colombier et du Pressoir; le maître d’ouvrage est désigné, le projet technique est en cours de validation. Il manque encore les études hydrauliques pour que la commission puisse donner son accord sur ce dossier. Cette opération fait partie du contrat de projet 2008-2013 de la CAPE . Sans ce dossier nous ne pouvons faire valider nos demandes de subventions aux divers organismes.

Nous avons aussi des projets, moins onéreux mais tout aussi importants pour Giverny. Ils seront à développer dans les mois et années à venir : la mise en pratique de la nouvelle réglementation du cimetière, l’accueil des touristes avec un point informations et toilettes, la sécurité sur la RD5, le Musée des Impressionnismes de Giverny, le raccordement à la voie verte de Gisors à Gasny dont le cheminement se prolongera jusqu’aux Andelys, le mobilier de l’école, la poursuite de la mise en souterrain des réseaux, le reboisement du Marais et l’entretien des voiries, sans oublier tous les problèmes de maintenance que nous avons à gérer au jour le jour en fonction des évènements et de nos possibilités financières.

Tous ces projets ne seront possibles qu’avec l’aide de l’Etat, de la Région, du Conseil Général de l’Eure et du Mécènat ; les contacts, déjà pris, sont très encourageants, mais nous nous devons d’être réalistes, vigilants et convaincants.

Avec mes sentiments très cordiaux.
Claude LANDAIS
Maire de Giverny

Giverny – Événements communaux 2008

La fanfare de BadKissingen
Week-end de la Pentecôte
Dans le cadre d’un partenariat avec le comité de jumelage Vernon-Bad-Kissingen, Monsieur Le Maire et les Conseillers Municipaux présents lors du week-end de Pentecôte ont accueilli le “JUGENDMUSIKKORPS.
Les 63 jeunes musiciens ont donné trois aubades dans la rue Claude Monet ; une collation offerte par la commune fut l’occasion d’une rencontre conviviale au Musée d’Art Américain. Très heureux de l’accueil des Givernois, un courrier de remerciement a été adréssé à la Commune.

Pastel
31 mai – 09 juin

L’association “Art du Pastel en France” présidée par Sylvie FAUVEL-CABAL a exposé à la Salle des fêtes, pour la 4ème fois, des œuvres de pastellistes internationaux, tous artistes reconnus.
Les stages de pastel ont eu beaucoup de succès.
Une sympathique synergie s’est créée entre les peintres amateurs de la Fête de la Peinture et les pastellistes venus faire une démonstration de leur art devant l’Hôtel Baudy.

La Fête de la peinture
1er juin
La 4eme Fête de la peinture, à l’initiative du Conseil Général
de l’Eure fut organisée par la Commune en partenariat avec les
Amis de Giverny, l’association Arts et Astuces, l’Atelier
Renaissance et l’APSM, sur le thème “Notre Terre”.
Une expérience de “Land Art” a eu lieu devant l’hôtel Baudy.
30 artistes peintres amateurs étaient au rendez-vous.
En fin de journée, les artistes ont exposé leurs toiles. Un “jury
de visiteurs” a choisi 3 lauréats récompensés par la commune.
La Salle des Fêtes leur a été prêtée le temps d’un week-end
d’Octobre pour exposer leurs œuvres :
le 1er prix a été décerné à Madame JENNY
le 2éme prix a été décerné à Monsieur PUCHEU
le 3eme prix a été décerné à Madame DEMONCEL
Une animation peinture et modelage avec Madame Nayagam et Madame Herrgott a été proposée pour le plus grand plaisir des enfants.

Le 14 juillet
Dès la tombée de la nuit, devant le clos Peter Edge, Monsieur le Maire et quelques Conseillers Municipaux ont distribué aux enfants les lampions de la fête. Précédés du véhicule joliment décoré par Monsieur Rivoalland, enfants et parents se sont rendus en cortège dans la cour de la Mairie. Le Club de l’Amitié aidé par des Conseillers Municipaux et des bénévoles ont organisé une « soirée Guinguette » très réussie et appréciée de tous. A la fin de cette soirée un feu d’atifice a été tiré de la colline.

Gale Bennett
Le 09 septembre

Artiste peintre américain, internationalement reconnu, venu de Floride, créa à Giverny, il y a 10 ans une École de Peinture “ART STUDY” qui accueillent des Artistes Américains.
En 2005, le peintre eut l’honneur de recevoir le prestigieux prix “Artiste de l’année” de l’organisation “Angels of the Art” aux Etats-Unis.
L’Artiste Américain, bien connu et apprécié dans notre village, est décédé en mars 2008.
Monsieur le maire au nom de la Commune, a adressé à son épouse et à sa fille ses très sincères condoléances et exprimé la tristesse des Givernois.
Madame Cello Bennett et Anne Bennett ont souhaité faire don à la Commune d’une oeuvre de l’Artiste.
Le 9 Septembre dernier, une réception eut lieu à la Mairie : ” le pont japonais” fut officiellement offert aux Givernois. Madame Cello Bennett nous proposa alors de chanter une chanson de Lény Escudero en hommage à son époux ; instants d’émotion et d’amitié.

Exposition du Cercle de Généalogie de l’Eure
Le 21 septembre

L’exposition l’Eure, berceau de célébrités, de Pierre Corneille à Madonna, organisée par Daniel Droin, a été l’occasion de découvrir les célébrités originaires de notre département ; la présentation très attractive et le contenu bien documenté des panneaux ont retenu l’attention et intéressés les visiteurs venus nombreux.

Cette exposition a été inaugurée par Monsieur le Maire en présence des Conseillers Municipaux et du Président, Monsieur Rau, du Cercle de Généalogie de l‘Eure.

La foire à tout
Le 28 septembre

La manifestation organisée au profit du CCAS par ses membres, avec la participation des Conseillers Municipaux s’est déroulée sous le soleil. Cette année environ 200 exposants étaient présents ; nous envisageons d’augmenter le périmètre l’an prochain pour répondre à toutes les demandes. La tombola organisée par Mesdames Falc’hon et Echaubard fut un succès. Le Club Kiwani a pris en charge l’organisation de la buvette. Une partie des bénéfices a été reversée au profit du CCAS et le reste au profit d’associations d’enfants handicapés.

Réception du Maire de Kitagawa
Le 09 octobre
Nous avions reçu, à diverses reprises, les délégations venues du village japonais dans lequel fut créé, il y a une dizaine d’années, une reconstitution de la maison et des jardins
de Claude Monet. Monsieur Arnaud D’Hauterives, Secrétaire Perpétuel de l’Académie des Beaux Arts, et Monsieur Gilbert Vahé se sont beaucoup investis dans le projet avec Madame Maruyama, interprète.
Monsieur Claude Landais et les Conseillers Municipaux ont reçu le Maire de Kitagawa en présence de Monsieur Hugues R, Gall, Directeur de la Fondation Monet, de Monsieur Gilbert Vahé et des Artistes Peintres de la Commune.

La bourse aux plantes
Le 19 octobre
Sur demande de jardinières Givernoises, (Nicole, Monique, Christine) une première manifestation a réuni dans la cour de la mairie, amateurs de plantes et jardiniers. Un grand merci à Nicole Durand, Gilbert Vahé et Yves Hergoualc’h (Fondation Monet), pour leur apport de nombreuses plantes et leurs conseils avisés ainsi qu’à Emmanuel Besnard (MAAG) et Gilbert Ranson dont la brouette de potirons fut très remarquée et appréciée des enfants avant Halloween. Rendez-vous est déjà pris pour le printemps prochain (avril-mai), en attendant, nous souhaitons mettre au point une manifestation de plus grande envergure en 2010.

Cérémonie du 11 novembre
n présence de Conseillers Municipaux et de Givernois réunis devant le Monument aux Morts, Monsieur le Maire a donné lecture du discours du Ministre des Anciens Combattants suivi du dépôt d’une gerbe et de la minute de silence en hommage aux Morts des deux guerres. Une seconde gerbe a été déposée devant la stèle des Aviateurs Britanniques. Les Givernois se sont ensuite retrouvés à la Salle des Fêtes pour accueillir les nouveaux habitants présentés par Monsieur le Maire. Celui-ci a ensuite remis les diplômes de médaille du travail à Mesdames Gillet (Or), David (Vermeil) et Thomasset (Vermeil).
Madame Delemme, Maire-Adjoint, a remis les récompenses aux lauréats du concours des “Maisons Fleuries”.
1er : prix des jardins visibles de la rue Mr et Mme Tranquille MARINELLO
2eme : prix des jardins visibles de la rue : Mesdames Ginette et Lydie DESJARDINS
1er : prix des bordures : Madame Odile WILLIOT
2eme : prix des bordures : Mr et Mme Joël FALAISE
1er : prix des balcons fleuris ; Mr et Mme Beppino MARINELLO

Le repas des anciens
Le 21 novembre
Ce déjeuner offert par le CCAS a réuni 74 convives dans la Salle des Fêtes joliment décorée avec les plantes prêtées par Mr. Gilbert Vahé, que nous remercions.
Mr. Claude Landais, Maire, en compagnie de Mr. Michel Jouyet, Conseiller Général, ont accueillis les invités pour ce repas festif, de la Maison Erisay, unanimement apprécié.
MENU
Cocktail avec Amuse-bouche et Champagne

Soufflé de rascasse et coulis de homard
Sorbet pomme
Suprême de poularde aux cêpes et mille-feuille
de légumes pommes sautées provençale
Douceur du jardin
Duo de fromages
Buffet de desserts et Champagne

Le Marché de Noël
Le 06 et 07 décembre
Un premier Marché de NOËL a été organisé par le CCAS, Monique Falc’hon aidée d’Anne Rosier, Françoise Echaubard et Monique Delemme. Des stands variés et de qualité : mosaïque, peintures, bijoux, verres peints ou gravés, tricots “fait main”, miel, pain d’épices, stand des parents d’élèves de l’école ont permis aux visiteurs de trouver le cadeau original !
Tout au long de ce week-end, le club Kiwanis de Vernon a organisé une vente de vin chaud et de marrons grillés au profit de ses oeuvres en faveur des Enfants Handicapés.
L’inauguration, vin chaud et marrons , offert par la commune aux Givernois présents, fut l’occasion d’une rencontre fort sympathique.

Arbre de Noël au MAAG

Le 14 décembre

Les jeunes Givernois ont été accueillis au MAAG dans l’Auditorium mis gracieusement à leur disposition pour un après-midi récréatif ; le spectacle “Petite Indienne” a ravi petits et grands.
Le goûter fut, comme toujours très apprécié avec les nombreux gâteaux apportés par les familles.
Enfin le Père Noël arriva appuyé sur sa canne ! Il remit à chaque enfant un jouet.
Merci au MAAG, pour leur participation financière aux côtés de la Commune.

Giverny- L’Église Sainte Radegonde

LES TRAVAUX DE RESTAURATION
de l’Église Sainte Radegonde
(1ere tranche 2008)

Note de synthèse générale

L’église Sainte Radegonde de Giverny domine la rue Claude Monet de quelques mètres et est entourée sur trois côtés par le cimetière communal (ancien enclos paroissial aujourd’hui disparu). Elle remonte en partie au XIeme ou au XIIeme siècle mais a été notablement agrandie à la fin du XVeme siècle. Le chœur (dans sa totalité) en constitue la partie la plus intéressante du fait de son abside et, pour l’extérieur, de son intéressante corniche sommitale à corbeaux. La période dite romane est présente dans d’autres éléments de l’édifice, dont la petite baie sud de la nef, et surtout la presque totalité de son mur nord, où sont visibles des parties en opus spicatum. Comme bon nombre d’édifices religieux normands, l’église de Giverny a souffert des vicissitudes de la guerre de Cent Ans et a été partiellement reconstruite au XVe siècle. Cette reconstruction a fait émerger quelques beaux volumes (intérieur et extérieur) en pierre de taille dont le pignon occidental (dénommé bas-côté dans le dossier de recensement de 1927) et la partie médiane de l’édifice, donnant à celui-ci une silhouette massive, surtout en partie orientale.

La protection au titre des monuments historiques était donc, dans son principe, assez logique : dès 1908 G. Ruprich-Robert, architecte en chef des monuments historiques proposait le classement de l’édifice, remarquant que « l’intérêt de ce monument résidait principalement dans l’abside romane et dans le bas-côté sus avec son « pignon à la mode normande… » La protection du 26 décembre 1927 ne concerna que l’abside et le pignon sud.

Le regard posé aujourd’hui sur l’édifice a considérablement évolué et nous serons plus sensibles à son homogénéité, (XIeme – XVeme siècle), en soulignant l’intérêt de la nef, en grande partie du XIIe siècle (le cas n’est pas si fréquent).

En 2008, l’idée ayant été évoquée avec Monsieur le Maire lors de visite de chantier, le service DRAC-CRMH de Haute-Normandie (Direction Régionale des affaires culturelles, Commission régionale des Monuments Historiques) a proposé de modifier la protection de l’église Sainte-Radegonde par une inscription au titre des monuments historiques en totalité.
(Extrait du document de Lionel Dumarche DRAC-CRMH Haute Normandie pour le classement de l’église le 6 octobre 2008).

Plan et description

Edifice de plan général rectangulaire allongé en maçonnerie et pierre de taille constitué d’une longue nef en maçonnerie de silex et calcaire à trois travées irrégulières, à trois baies dans le mur sud (dont une petite baie étroite en plein cintre et une porte latérale) à une unique baie ogivale pour le mur nord ; pignon ouest à rampant, porte d’entrée sous baie en anse de panier à moulures prismatiques, surmontée d’une baie en plein cintre.

Cette nef est prolongée à l’est par
• Un long transept à haut pignon en pierre de taille, pour le bras sud, à trois travées séparées par des contreforts à clochetons, hautes baies ogivales à remplages ; baie ogivale murée dans le mur est. Bras nord moins saillant, à deux travées, contreforts et fenêtres à remplages, partie ouest occupée par la tourelle d’escalier octogonale menant au clocher (toiture pyramidale).
• Un court clocher polygonal à la croisée du transept, flèche polygonale.
A l’extrémité est : haut pignon en maçonnerie (petite baie étroite en partie haute) sur lequel vient s’appuyer un chœur hémi-cylindrique en maçonnerie de petit appareil calcaire, à trois contreforts plat et à ressaut ; au sommet de l’élévation forte corniche à tablette saillante reposant sur une série de corbeaux sculptés (têtes et animaux stylisés).

(Extrait du document de Lionel Dumarche DRAC-CRMH
Haute Normandie pour le classement de l’église le 6 octobre 2008).

Les principaux intervenants

La société EAD a assuré la mise en place de la maîtrise d’ouvrage :
appels d’offres auprès des entreprises et analyse de ces appels pour la Commission d’appels d’offres de la Commune. Cette opération a été entièrement subventionnée par le Conseil Général.

La Commission d’appel d’offres a choisi les entreprises et le Conseil Municipal a entériné ce choix.

• Mr. Dewulf architecte du Patrimoine chargé de l’étude et responsable des travaux
• L’Entreprise T.E.R.H. pour les travaux de charpente et maçonnerie
• L’Entreprise Joly S.A. pour les travaux de couverture
• L’Entreprise l’ANCRE pour réaliser les sondages des décors peints

Histoire de Sainte Radegonde

(Extrait du document mis à la disposition des fidèles et touristes).

Radegonde, née en 518 à Erfurt, est fille du roi de Thuringe, Berthaire. A la suite d’une guerre entre la Thuringe et les Francs, sa famille est massacrée par Clotaire, fils de Clovis. Elle est emmenée comme captive à l’âge de 12 ans dans la villa royale d’Athies où elle est instruite dans la religion chrétienne et baptisée. Clotaire devenu veuf décide de l’épouser à Vitry en Artois, elle s’enfuit mais rattrapée, elle dut accepter le mariage qui eut lieu à Soissons en 538. Bien que princesse germanique, elle devient « Reine des Francs », ses ennemis d’hier. Très pieuse, elle se consacre à accueillir les pauvres, soigner les malades, consoler les affligés, demander grâce pour les condamnés à mort. Elle fut une reine très aimée de ses sujets. Quand Clotaire assassine son frère pour trahison, elle décide de se séparer de son royal époux. S’étant fait consacrer diaconesse par Saint Médard, évêque de Noyon vers 544, elle se retire dans un monastère qu’elle fonde à Poitiers entre 552 et 557. Cette abbaye prend plus tard le nom de Sainte Croix qui conserve encore aujourd’hui une relique de la Sainte Croix reçue par Radegonde de l’empereur de Byzance.

Bien qu’ayant renoncé à toutes les richesses, à toutes les facilités de la vie et à son titre de Reine pour ne s’attacher qu’au Christ, elle continue à intervenir auprès des princes qui se déchirent, pour arrêter ou éviter les conflits. Bien que retirée du monde, son autorité demeure grande dans le royaume jusqu’à sa mort qui survient le mercredi 13 août 587 à Poitiers où ses restes reposent. Son culte tardif est lié à la libération de la Normandie en 1540, il fut prescrit par Charles VII qui voulait ainsi affirmer, face aux prétentions anglaises, sa légitimité grâce à un lignage de 9 siècles remontant aux Mérovingiens. Elle est une personnalité si marquante de l’histoire de France et une si grande Sainte que son rayonnement s’est étendu au-delà de la France et de l’Europe. Elle est fêtée le 13 août et le 28 février sous le nom de Sainte Radegonde d’hiver. Elle est représentée dans l’église de Giverny en moniale couronnée tenant un livre dans sa main droite, l’autre main tenait soit une crosse d’abbesse, soit un petit sac d’avoine.

Clocher: les travaux de charpente et de couverture

Les travaux de la 1ère tranche ont été réalisés comme prévu de janvier à décembre 2008. L’état du clocher, tel qu’il apparaît sur les photos, témoigne de la nécessité, voire, l’urgence de l’intervention. Lors de l’état des lieux, avant étude préalable établie par Didier Dewulf, architecte du Patrimoine, les parties accessibles du clocher ne laissaient pas supposer une telle dégradation de la charpente ; lors des premiers travaux, le constat était alarmant et les 18 m3 de bois prévus pour la totalité de la réfection de l’édifice ont été utilisés pour le clocher et une petite partie très abimée de la nef au-dessus de la porte du pignon sud. Les charpentiers ont été très performants et les « greffes » sur les poutres spectaculaires ! La majeure partie de la nef ne révéla pas, fort heureusement, de soucis particuliers. Suite aux bombardements de la dernière guerre, la restauration entreprise à cette époque a été faite dans l’urgence avec les « moyens du bord « : notamment l’utilisation de bois de médiocre qualité non traité et de calpinage très nombreux pour la sauvegarde des structures. Le temps et les infiltrations dans la toiture ont fait le reste.

La couverture du Clocher et de la Nef

Couverture du clocher:
La couverture du clocher a été refaite à l’identique en ardoise avec toutes les difficultés engendrées par un clocher ancien, profilement des pans de l’octogone tous différents, d’où la nécessité de nombreuses découpes. L’entreprise Joly SA a mis sur ce chantier des couvreurs au travail remarquable. Cette restauration faite sur notre clocher est telle qu’elle a valu à l’entreprise JOLY SA l’homologation de “Restaurateurs des Monuments Historiques”.

Couverture de la nef:
Les couvertures de la nef et de la tourelle nord ont été réalisées avec les tuiles plates en terre cuite de Poutigny; pour obtenir ce bel aspect, trois formats et trois couleurs de tuiles d’une seule cuisson ont été nécessaires.

Remplacement de la croix de St. André
Les belles croix de St André qui ornent la charpente et soutiennent le clocher ont dû pour la plupart d’entre elles être remplacées
partiellement ou en totalité.

Compagnon et coq
Le clocher était surmonté d’une croix et du coq ; à la dépose, la croix s’est révélée être très abimée, (elle aurait environ 300 ans) ; après avis de la commission, il a été décidé par le conseil municipal, de refaire la croix à l’identique pour la somme de 9.500 €. Cet ornement en fer forgé a été conservé et sera exposé dans l’église. Fin juillet 2008, la pose de la croix et du coq au sommet de la coiffe du clocher a été l’occasion d’une cérémonie respectant la tradition des couvreurs en présence des Givernois. Les deux coqs, l’ancien et le nouveau, ont été mis en présence dans l’église; le Père Vinet a béni le nouveau coq en présence de Monsieur le Maire, des Conseillers Municipaux, de Monsieur Colombel, de Monsieur Dewulf (architecte du Patrimoine), de Monsieur Quettier (JOLY SA), de Monsieur Debuck (TERH), des Compagnons couvreurs et charpentiers. Le coq a été posé sur la croix dans la meilleure tradition par le plus jeune des couvreurs. A l’occasion de cet évènement important de notre vie communale, les Givernois
se sont retrouvés dans l’église et ont pu traditionnellement toucher le coq en faisant un vœu ! Monsieur le Maire avait demandé à Monsieur Barthe (L’A.N.C.R.E.), restaurateur des décors peints, d’expliquer l’intérêt des sondages effectués et la complexité de cette future restauration.Un pot avec les Compagnons couvreurs et charpentiers a clôturé, dans la cour de la mairie, cette manifestation rare et sympathique. Peu de villageois en France peuvent s’enorgueillir d’avoir vu poser le coq sur le clocher de leur Église.

La coiffe
C’est la partie haute du clocher où se rejoignent tous les pans et arêtes du clocher octogonal. La coiffe est un chef d’œuvre du maître couvreur. Il réalisa d’abord la maquette, puis l’original et participa enfin à sa mise en place. A l’intérieur de la coiffe, le maître couvreur aménagea une cache, une boite en cuivre, à l’intention des couvreurs qui effectueront des travaux de restauration… dans 80 ou 100ans ! A l’intérieur de cette boite, un parchemin avec le nom des entreprises, de tous les compagnons qui ont œuvré aux travaux de restauration, du Maire et des conseillers municipaux, à l’origine des travaux. Dans la charpente du clocher une autre boite a été disposée quelque part, mais là… c’est le secret des couvreurs et la tradition !

La façade occidentale
Remarquable travail des tailleurs de pierre et maçons sur cette façade très éprouvée durant les combats de la Libération de Giverny. En effet de nombreux impacts de balles et surtout d’éclats d’obus constellaient cette façade. L’Entreprise T.E.R.H. (spécialiste des monuments historiques), a réalisé ces travaux. Huit mètres cubes de pierre ont été nécessaires pour refaire le surmont et remplacer les reprises anciennes en ciment de la façade par des blocs de “Pierre de Vernon”.

Les angelots
Au gré des temps, des époques, et des hommes, décors peints et badigeons furent réalisés sur les murs intérieurs de l’église. Mr. Barthe de l’entreprise l’Ancre a entamé une campagne de sondages et excellente surprise… les premiers travaux laissent entrevoir quelques décors peints notamment des angelots bien conservés (probablement du XVIIemesiècle), sur la voûte de l’autel de la Vierge. Les spécialistes de la DRAC et du Conseil Général travaillent sur le dossier technique et recherchent les subventions possibles.

Financements – Actualisation des coûts
Début des travaux janvier 2008 / Financements des 3 tranches de travaux / Autorisation de programme Eglise Sainte Radegonde votée à l’unanimité par le Conseil municipal du 5 avril 2007.

Engagements
• 2008 Tranche ferme 357703 €
• 2009 Tranche conditionnelle TC1 272892 €
• 2010  Tranche conditionnelle TC2 279583 €
Total 910178 €
Financement prévisionnel en 2008
• Subvention du Conseil Général 277246 €
• Fondation du Patrimoine 5000 €
• FCTVA 147100 €
• Sponsors 20000 €
• Sauvegarde de l’art Français 20000 €
• Autofinancement 440832 €
Total 910178 €
Avant d’entreprendre les travaux, la Commune ne bénéficiant d’aucune subvention d’Etat (Monuments Historiques)
a recherché toutes les possibilités de financement.
Nous vous rappelons que la souscription pour aider à la restauration de notre église est toujours d’actualité, cette fois pour la TC1 de 2009. Merci de vos dons.

Giverny- La vie de l’École

Personnel enseignant
Mr Guillerm Directeur de l’Ecole.
Mme Perraudeau Institutrice.
Mme Chevallier responsable garderie.
Mme Lambert vie scolaire décharge administrative (contrat de 20h par l’Éducation Nationale)

La rentrée scolaire s’est effectuée sans souci avec un effectif stable de 36 élèves répartis de la façon suivante :
16 élèves en maternelle. 20 élèves en primaire. Nouveaux horaires : 08h30 – 11h30 et 13h30 – 16h30
A la suite de l’aménagement de la semaine scolaire des 4 jours, les horaires ont dû être modifiés.
Les heures supprimées du samedi matin sont transformées en une aide personnalisée pour les enfants rencontrant des difficultés scolaires à raison d’une demi-heure par jour c’est à dire de 16h35 à 17h05. A la demande des parents d’élèves une garderie a été instaurée et prolongée jusqu’à 17h30.

Activité : Les enfants à partir de la Grande Section maternelle, participent au 3ème trimestre à l’activité piscine
qui se déroule à l’Espace Nautique de St Marcel.

La cantine fonctionne cette année encore avec 2 services.
Nouveaux représentants des Parents d’Elèves :
Mme Stéphanie Guillemard et Mme Coralie Willem.

Le marché de Noel de Giverny 6 et 7 décembre 2008
Les représentants aidés de nombreux parents, ont proposé un joli stand d’objets
divers dont le bénéfice contribuera à financer en partie un voyage scolaire.

Le passage en 6ème
La tradition oblige; nos 4 CM2
ont reçu de la Mairie
le “Dictionnaire des Collèges”
pour leur passage en 6eme.
.
Lauryane Mimiette
Laura Vojacek
Eliot Carrière
Charlotte Pain

Fête de fin d’année
Fin de spectacle ; tous les élèves des plus petits aux plus grands saluent l’auditoire venu nombreux les encourager devant la fresque réalisée aux Ateliers du mardi au Musée de Vernon.
Projet vélo: la démonstration fut très appréciée du public sur fond de musique “rock”.

Giverny – Événements d’initiatives privées

Expositions Auberge du Vieux Moulin
2 expositions
le 26 et 27 avril
le 1er et 2 novembre

Expositions Galerie 60

Du 1er juillet au 31 juillet 2008.
Exposition peintures et sculptures
Bruno Lemée

Du 1er juin au 30 juin 2008.
Exposition peintures d’Alain Bruneaux et
sculptures de Maryse Prévost

Du 1er mai au 31 mai 2008.
Exposition permanente
Sophie Morisse et de Marc Lemoine.

Du 1er au 30 septembre 2008.
Exposition Jean-Noël TASSEL

Expositions Galerie Christophe Demarez

Du 1er août au 31 août 2008.
Exposition peintures de Sandrine Mutel

Du 1er juillet au 31 juillet 2008.
Exposition Nadine Lallouette, brodeuse glaneuse.

Expositions MAAG

1er avril – 14 juillet Portrait of a Lady (1870 – 1915)
22 juillet – 31 octobre Huiles sur toile
(l’Art américain au cinéma)
1er avril – 31 octobre Le Temps des Loisirs

Festival de Giverny

10eme édition. Du 20 au 28 septembre 2008.
Leny Escudéro – Les Argonafts – Yves Jamait
Christophe Bel Oeil – Dick Annegarn – Anael Miller
La Rue Kétanou – Yan Caillasse – Debout sur le Zinc.

Rétrospective Gale Bennett

Exposition/Rétrospective de tableaux
à l’Ancien Hôtel Restaurant Baudy.

Festival de musique de chambre

15 concerts du 21 au 31 août 2008.
Cinquième édition: Musique Russe.
Compositeur inviyé: Sofia Gubaidulina
Directeur artistique: Michel Strauss

Concert pour nos Aînés et l’Ecole de Giverny

Pour la 3ème année consécutive, Mr et Mme Chauveau
ont offert à nos Aînés et aux élèves de l’Ecole de Giverny
le vendredi 10 et samedi 11 octobre 2008, un
Opéra gourmand: “La Muse Gueule”
à l’Auditorium du Musée d’art Américain Giverny

Théâtre Christèle Guyot

“Molière“ , le 7 et 8 juin 2008.
succession de scènes cultes et travail d’écriture
“Le secret du grenier“, le 14 et 15 juin 2008
création sur le thème des poupées
“Le Père NOEL est une ordure“
le 20 et 21 décembre 2008.

Les Gadzartistes

Expositions de Peintures, Sculptures et Photos
du 7 juin au 31 juillet 2008.
au Muséum de Mécanique Naturelle.
2 rue Blanche Hoschedé-Monet. Giverny.

Le moteur est dans le pré

Le 13 et 14 septembre 2008.
3ème festival international de mécanique.
Exposition vivante et démonstration de moteurs,
tracteurs et voitures anciennes à l’Espace BAUDY,
présentés par leurs restaurateurs,
dans le cadre des journées du patrimoine.

Marché de l’Art

Le 15 juin par l’Association l’Art et la Seine
sur le terrain Baudy

Visite surprise du Père NOEL

Depuis 2004 Mr et Mme Chauveau
organisent une visite surprise
du Père NOEL.
Pour 2008 visite le 22 décembre.

Giverny – Les Associations

LES AMIS DE GIVERNY
Président: Jean Pierre Paul.
02 32 51 28 22

ARTS et ASTUCES
Présidente: Patricia Dodin
06 84 67 34 24

LE CLUB DE L’AMITIÉ
Président: Jean Pucheu
02 32 51 34 67

LA COMPAGNIE CHRISTÈLE GUYOT
Présidente: Stéphanie Guyot
02 32 51 02 96

ECOLE D’ART DE GIVERNY
Présidente: M. Dumbovski
02 32 52 18 70

FESTIVAL DE GIVERNY
Président: Samuel Hubert
06

LES GALOPINS
Président: David Fernandez
02 32 51 73 34

LA GAULE GIVERNOISE
Président: Jean Pucheu
02 32 51 34 67

GIVERNY-VILLAGE
Président: Philippe Chauveau
02 32 51 10 67

LES GOUPILS
Président: Daniel Goupil
02 32 51 28 22

ASSOCIATION SAUVEGARDE
DU QUARTIER BAUDY
Président: Stéphan Ristich
02 32 51 05 80

LA SOCIÉTÉ DE CHASSE
Président: Roland Sorin
02 32 51 95 08

Giverny Le Carnet

Bienvenue aux nouveaux petits Givernois
Gabriel WILLEM le 8 mars, Aimie PRUDENT le 2 décembre, Chloé LAMIRAUX le 3 janvier 2009
Lucy REITZ le 4 janvier 2009

Bienvenue aux petits-enfants
Andréas chez Monsieur et Madame DARBET, Gilbert RANSON
Manon chez Monsieur LAMY
Estelle chez Monsieur et Madame ROSIER
Margaux chez Monsieur et Madame LANDAIS, Monsieur et Madame DURAND
Valentina chez Monsieur et madame SINGEOT

Mariages
Hugues LAMIRAUX et Caroline HENRI le 20 septembre
Cyrille LENEVEU et Alexandra AUBRY le 8 novembre
Toutes nos félicitations

Noces d’Or
Monsieur et Madame Max TERREUX LE 18 octobre
Noces de Diamant
Monsieur et Madame Tranquille MARINELLO le 25 octobre

Baptême républicain
Gwendoline, Nicolas et Tiffany TIRON le 12 juillet

Ils nous ont quittés
Madame Florence VAN DER KEMP Madame FAURE, mère de Madame COLOMBEL
Madame FORNERO Madame Maryse PICARD
Madame DELAUBIER Madame RODRIGUEZ
Toutes nos condoléances

Giverny – Mémo

Mairie
Tel: 02 32 51 28 22 – Fax: 02 32 51 72 79
E-mail: mairie-giverny@wanadoo.fr

Heures d’ouverture:
Lundi 10h à 12h – Jeudi 17h à 19h – Samedi 10h à 12h

Numéros d’appel d’urgence (services locaux)
Médecin de garde : 02 32 33 32 32
Pompiers : 18
Gendarmerie d’Ecos : 02 32 52 01 17 ou 17
SAMU : 15
SAMU Social : 115
Gaz de France dépannage : 02 32 51 27 62
EDF – dépannage : 0 810 333 027
Générale des Eaux : 0 811 900 400
CAPE Ordures ménagères, déchetterie, déchets verts : 0 800 50 8 104
CAPE Assainissement : 02 32 51 31 27
Association d’Aides aux Personnes Agées du Canton d’Ecos (APAC) : 02 32 52 84 86